Les questions et réponses les plus importantes

Vous avez des questions sur nos prestations, la suppression de données certifiée, le processus de facturation ou la boutique des employés? Vous trouverez toutes les réponses ici.

Suppression des données

Comment les données des supports de stockage sont-elles traitées?

CBA supprime les données avec des programmes certifiés (YouWipe, Blancco, Certus). Si cela n’est pas possible, les supports de données sont détruits physiquement. Une fois ce processus terminé, le client reçoit un rapport de suppression. La sécurité est essentielle durant ce processus. C’est pourquoi CBA répond aux exigences de la norme ISO 27001.

Comment les données sont-elles supprimées des appareils?

CBA propose une procédure automatisée, non réinscriptible et économique de suppression des données. Le processus commence par l’enlèvement des appareils: seules des entreprises de logistique informatique qui satisfont aux normes de sécurité élevées se chargent du transport. Les données sont ensuite supprimées au centre logistique CBA sécurisé, à Volketswil.
 

Quelle est la différence entre une suppression de données simple et plus sûre, certifiée?

La suppression de données sûre, certifiée, supprime les données pour toujours. Une restauration des données est exclue du fait de l’écrasement effectué à plusieurs reprises. Dans le cas de la suppression simple, les données ne sont certes plus visibles, mais elles sont toujours présentes et peuvent être restaurées à tout moment.
 

Qu’est-ce qu’un logiciel professionnel de suppression des données?

Un logiciel professionnel de suppression des données supprime automatiquement les données de plusieurs centaines d’appareils en même temps. Le matériel informatique est mis en réseau et câblé sur des «routes de suppression». Un rapport de suppression certifié et inaltérable (protection contre les manipulations) est remis pour chaque support de données.
Un serveur central indépendant est utilisé pour vérifier et contrôler les processus de suppression en cours ainsi que la gestion centrale des données des rapports de suppression. À présent, des solutions en nuage sont également proposées.

Comment fonctionne la suppression SSD certifiée?

Le logiciel de suppression supprime en premier le DCO/HPA, active la commande ESE et déclenche la fonction de suppression originale interne à SSD, indépendamment de la méthode d’écrasement par blocage ou chiffrement. Durant l’étape suivante, le logiciel écrase les cellules/secteurs avec les algorithmes respectifs (p. ex. 3 fois DoD-5220.22-M ou 7 fois DoD-5220.22-M ECE). La dernière étape du processus est le contrôle aléatoire à 10 pour cent des cellules/secteurs.
 

Combien de temps dure une suppression certifiée?

La durée peut varier considérablement, allant d’une demi-heure à plusieurs heures. Ceci dépend de l’algorithme de suppression choisi, du nombre d’écrasements et du type de support de données.

Qu’est-ce qu’un rapport de suppression des données?

Le rapport de suppression des données indique si la suppression a été correctement exécutée. Il est signé numériquement et protégé contre les manipulations. Le rapport garantit le respect des prescriptions légales. Il fournit des renseignements sur toutes les informations importantes, entre autres: le numéro de série de l’appareil, le support de données, la configuration, la date de suppression, le nom du collaborateur qui a effectué la suppression.

Quelles sont les prescriptions légales respectées par CBA dans le cadre de la suppression de données?

CBA utilise uniquement des logiciels de suppression qui satisfont aux normes du secteur et aux prescriptions en la matière, telles que PCI DSS, HIPAA, SOX, ISO 27001, et au règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’Union européenne.

Que se passe-t-il lorsque les appareils ont plusieurs supports de données intégrés?

Chaque support de données est soumis au processus de suppression, et un rapport de suppression par support est créé. 

Que se passe-t-il lorsque la suppression n’a pas fonctionné?

Dans un tel cas, l’opération est répétée. Si la deuxième tentative est infructueuse, le support de données est démonté et détruit physiquement.

Comment les supports de données sont-ils détruits physiquement?

Ils sont détruits par des presses. Une réutilisation des supports de données ou de certains composants n’est plus possible après cette opération, et les données ne sont plus lisibles. Le certificat de destruction confirme que le support de données a bien été détruit.
 

Qui se charge de la destruction et de l’élimination des supports de données?

La société Immark AG à Regensdorf détruit les disques durs à l’aide de presses dans des conteneurs fermés. Immark AG possède toutes les autorisations officielles nécessaires et est une entreprise certifiée. À la fin des opérations, un certificat de destruction est établi.

Quand les supports de données sont-ils détruits physiquement?

Les supports de données sont mis dans un tonneau. Dès que celui-ci est plein, il est scellé et conduit chez Immark AG dans un véhicule de transport sécurisé. Les supports de données sont détruits le jour même de leur arrivée.

Comment la destruction des supports de données est-elle consignée par écrit?

Les collaborateurs de CBA se chargent de la documentation. Lors du démontage des supports de données, les numéros de série du support et de l’appareil sont scannés et enregistrés dans une liste. Cette liste est mise à disposition du client.

Comment se déroule la suppression pour les imprimantes, les imprimantes multifonctions et les photocopieuses?

Les données de ces appareils sont réparties en niveaux de protection et en fonction de la classification, la suppression est effectuée selon une autre procédure. Erasure répond à un besoin normal de protection et est conforme à DoD et DGSL. Erasure (+) convient à un besoin de protection non professionnel.

Processus de traitement

Comment les processus se déroulent-ils concrètement chez CBA?

Une fois que la suppression des données est terminée, CBA effectue des tests de fonctionnement. Ces tests permettent de voir si l’appareil peut être utilisé en seconde main. Les appareils appropriés à une recommercialisation sont revendus.
 

Que se passe-t-il avec le matériel informatique défectueux?

CBA s’occupe de l’élimination adéquate du matériel informatique qui ne peut plus être réutilisé. Pour ce faire, CBA travaille avec des partenaires de Swiso Recycling qui satisfont à toutes les dispositions légales.

Combien d’appareils sont traités par CBA?

En 2018, CBA a commercialisé plus de 211 000 appareils. Cela correspond à 2950 palettes, soit 70 semi-remorques pleins. Sur ces appareils, 58 000 suppressions de données certifiées ont été effectuées.
 

Sécurité

Pourquoi est-il important de réinitialiser le mot de passe BIOS?

Seuls les appareils avec un mot de passe BIOS réinitialisé peuvent être réutilisés. Un appareil avec un BIOS chiffré est inutilisable et sans valeur. C’est pour cela que CBA réinitialise le mot de passe d’un appareil avant toute opération de suppression des données.
 

Pourquoi la suppression certifiée est mieux que la destruction?

La suppression certifiée est plus sûre, plus écologique et plus économique que la destruction physique. La destruction physique détruit certes les données, mais il n’y a pas de documentation détaillée et complète. Par ailleurs, le démontage prend du temps, le processus de destruction occasionne des frais et l’appareil ne peut plus être utilisé. Lorsque les données sont supprimées de manière certifiée, l’appareil peut être revendu et génère donc une recette. Et cette réutilisation préserve l’environnement, raison pour laquelle CBA œuvre pour la suppression des données.
 

Économie circulaire

Quelle est la différence entre un ordinateur professionnel et un ordinateur à usage personnel?

Les appareils professionnels ont des composants de grande qualité et sont soumis à plusieurs phases de test pendant la production. Cela garantit un fonctionnement stable sur plusieurs années. Un ordinateur professionnel présente les caractéristiques suivantes:

  • châssis et claviers à longue durée de vie
  • écran qui réfléchit moins la lumière
  • possibilités de station d’accueil

Pourquoi la réutilisation est-elle positive pour l’environnement?

La réutilisation préserve les ressources de matières premières et réduit les émissions de gaz à effet de serre. Pour fabriquer un ordinateur, il faut 1,8 tonne de matières premières, des produits chimiques et de l’énergie. Si un ordinateur «vit» seulement trois à quatre ans de plus, cela représente une économie d’environ 109 kg de dioxyde de carbone. Ceci correspond à la consommation d’énergie d’un réfrigérateur pendant dix ans.
 

End-of-Life

Que signifie end-of-life (EOL)?

Les produits dits en fin de vie sont ceux qui ne sont plus produits par le fabricant et qui donc ne peuvent plus être livrés. Grâce à son vaste réseau, CBA peut se procurer de tels produits.

Courtage

CBA achète-t-elle des appareils de particuliers?

Non. Actuellement, CBA achète uniquement des appareils d’entreprises, d’institutions et d’autorités.
 

Comment la valeur de l’appareil est-elle déterminée?

Le prix du marché mondial constitue la base. CBA vend et achète du matériel informatique dans plus de 40 pays. Grâce à un vaste réseau, CBA s’assure que les clients obtiennent toujours les meilleurs prix pour le matériel informatique usagé.
 

Quand les clients reçoivent-ils l’argent de la vente?

Sous dix jours.

À qui CBA vend-elle les appareils d’occasion?

La base de clients de CBA compte environ 20 grossistes internationaux et plus de 50 acheteurs de plus petite taille, basés pour la plupart à l’étranger. CBA vend les appareils au plus offrant.
 

De qui CBA vend-elle les appareils?

CBA travaille sur la base d’un partenariat avec plus de 2000 entreprises et institutions en Suisse et revend donc leur matériel informatique usagé, mis au rebut.
 

La boutique des employés, de quoi s’agit-il?

La boutique des employés est un domaine protégé du site web de CBA. Dans cette boutique, les entreprises peuvent vendre du matériel informatique d’occasion à leurs employés. Les collaborateurs commandent les appareils, CBA s’occupe de toute la gestion, de la logistique et de la facturation. Les appareils sont nettoyés, munis d’une licence Windows et ont une garantie de 90 jours.
 

Pourquoi vaut-il mieux éviter les appareils électroniques grand public, relativement abordables?

Le matériel informatique de moindre qualité nuit à l’environnement. En effet, la qualité de la production est souvent mauvaise et la durée de vie est donc limitée. Un appareil professionnel a une durée de vie cinq fois plus longue. C’est la raison pour laquelle CBA est pour une utilisation de produits informatiques de qualité également dans le domaine privé

«Contactez-moi pour une offre sans engagement!»

Edy Amonini
Broker

Contact

LinkedIn Xing